Chef de choeur

Marc BOCHUD

Marc Bochud possède une culture musicale très large. Après avoir suivi des cours de flûte au Conservatoire de Fribourg, il poursuit avec l’étude et la pratique de la clarinette et du basson découvrant le jeu collectif dans le cadre du Corps de Musique de la Ville de Bulle.

 Sa formation professionnelle d'enseignant comporte le chant, les branches théoriques et le piano au Conservatoire de Fribourg. A l’Université, il étudie la musicologie, l’histoire et l’économie politique. Son expérience de chanteur, Marc Bochud l'acquiert dans plusieurs ensembles dont l’ENSEMBLE ORLANDO FRIBOURG.



Il débute son activité de direction chorale en 1996 avec le Chœur de la Paroisse de Vaulruz. Dès 2000, il dirige l'Ensemble vocal DeMusica de Fribourg. L’année 2003 fut l’occasion d’une ouverture vers Lausanne et Sion avec le Groupe vocal Ars Laeta et la Schola des Petits Chanteurs de Notre-Dame de Valère.



En automne 2005, avec la collaboration du Groupe vocal Ars Laeta et de l’Orchestre de chambre de Lausanne, il a présenté au public vaudois le "Lauda Sion" de Félix Mendelssohn et "Les septs dernières Paroles du Christ" de César Frank. Ce concert marqua sa première collaboration avec l’OCL.



Marc Bochud a dirigé son premier grand oratorio "Die Schöpfung" de Joseph Haydn. Il s'associe avec la Schola des Petits Chanteurs de Notre-Dame de Valère pour interpréter cette œuvre, accompagné par l'Orchestre baroque Capriccio Basel.



A Fribourg, il a aussi apporté sa contribution à plusieurs opéras comme chanteur et chef des chœurs. Après un rôle soliste dans "La Périchole" d’Offenbach, il devient chef des chœurs dès la production 1999-2000. Chef de chœur de "La Supplication", grand spectacle de la troupe de Denis Maillefer, il recherche volontiers des voies nouvelles mêlant représentation scénique et voix humaines. La direction musicale d’un opéra pour enfants, la préparation de chœurs pour diverses créations, etc. sont autant de projets qui élargissent son expérience et son répertoire.


Ajoutons enfin que Marc Bochud est actuellement en charge de la formation chorale des étudiants non chanteurs de l'HEMU de Lausanne site de Sion, dans le cadre d'une collaboration avec la Schola de Sion.

Nicolas REYMOND

Né en 1978, Nicolas Reymond est titulaire d’un diplôme de maître de musique et de mathématiques de la Haute Ecole Pédagogique vaudoise. En 2003, il obtient le diplôme professionnel de direction de choeur dans la classe de Michel Corboz au Conservatoire de Genève.

A ses connaissances en direction, Nicolas Reymond en ajoute d’autres en technique vocale qu’il a pratiquée aux Conservatoires de Lausanne et Genève, avec Pierre-André Blaser et Isabel Martin-Balmori. Ténor qualifié, il a exercé ses talents de choriste notamment au sein de l’Ensemble vocal de Lausanne et du Choeur Suisse des Jeunes, ainsi que dans plusieurs autre choeurs de Suisse romande.

Il dirige actuellement le Choeur Ardito, le Choeur Laudate, l’Union Chorale de la Tour-de-Peilz et ponctuellement des projets du Choeur Sobalte. Il est aussi cofondateur, avec Dominique Tille, du Choeur des Jeunes de Lausanne. Impliqué dans la musique chorale du canton, il fait partie de la commission de musique de la Société cantonale des chanteurs vaudois (SCCV), de l’Association vaudoise des directeurs de choeurs (AVDC) et est président de la Société vaudoise des maîtres de musique (SVMM).

Dominique TILLE

Dominique Tille est né le 7 octobre 1980 à Lausanne. Il  fait ses débuts de choriste au Chœur des Gymnases Lausannois, puis il fréquente le conservatoire de Lausanne dans le cadre de la formation de maître de musique où il obtient un diplôme supérieur d’études musicales. De là est née une véritable passion pour la direction chorale, discipline à laquelle il se forme au conservatoire de Genève, dans la classe de Michel Corboz. Il se perfectionne ensuite, à Genève toujours, dans la classe de M. Michel Marc Gervais, puis à Berlin, à l’Universität der Künste, dans la classe du Prof. Kai-Uwe Jirka.

L’approche chorale de Dominique passe d’abord par le chant, qui tient une place importante dans son parcours musical. Il poursuit actuellement sa formation vocale en classe professionnelle. Ses expériences en tant que chanteur sont multiples, notamment au sein du Chœur suisse des jeunes, des chœurs des conservatoires de Genève et Lausanne, de l’Ensemble vocal de Lausanne, du chœur de l’Opéra de Lausanne, du sextuor Exavox et du Stadt-und-Dorm-Chor de Berlin. Il se produit aussi en solo, lors de concerts de chœurs de la région lausannoise.

En 2002, Dominique fonde avec Nicolas Reymond le Choeur des jeunes de Lausanne. Avec ce chœur, ainsi que le chœur Ardito, il a eu l’occasion de diriger de grandes œuvres vocales de Bach à Poulenc. Il dirige également le Chœur de la Cité de Lausanne depuis septembre 2006. Avec l’ensemble vocal Callirhoé, il découvre et fait découvrir le répertoire pour ensemble vocal féminin. Dans un autre registre, il dirige le chœur de gospel de Lutry et travaille sur des projets tels que comédie musicale ou ensemble vocal de negro spirituals.

Dominique Tille est également membre de la commission musicale de la Société Cantonale des Chanteurs Vaudois ainsi que de celle de l'Union Suisse des Chorales.

 

Pierre-Louis NANCHEN

Pierre-Louis Nanchen est né en 1963 à Lens, en Valais. Il étudie la musique au Conservatoire de Sion où il obtient un diplôme professionnel de théorie musicale (classe d’Oscar Lagger) ainsi que des certificats de chant (Norbert Carlen), direction chorale (Michel Veuthey) et direction instrumentale (Philippe Rougeron).

Il enseigne le langage musical et la polyphonie vocale au Conservatoire de Sion et est aussi responsable de l’éducation musicale pour les Ecoles de Martigny.

Passionné de chant choral sous toutes ses formes, Pierre-Louis Nanchen cultive cet art en dirigeant plusieurs chœurs, dont l’Echo de la Montagne de Montana, l’Echo des Follatères de Branson-Fully ou encore le Chœur de Dames La Romaine de Martigny, avec lequel il obtient entre autres un premier prix au dernier Concours Suisse des chorales de Soleure.

Successivement président de l’Association Valaisanne des Chefs de Chœurs puis de la Commission musicale de la Fédération des Sociétés de Chant du Valais, il met actuellement ses compétences de pédagogue au service de divers séminaires en Suisse romande ou d’expertises dans le cadre de l’Union Suisse des Chorales. Rigueur et sensibilité, mais aussi humour et enthousiasme sont ses maîtres mots pour traduire au mieux l’émotion qui se dégage des pièces interprétées et allier avec bonheur la passion pour un art choral de qualité à un enrichissant épanouissement au sein de la vie associative.

Pascal MAYER

Chef de choeur fribourgeois, Pascal Mayer a fait ses études de chant et de direction chorale aux conservatoires de Fribourg et Zurich. Il a été membre de l'Ensemble Vocal de Lausanne (dir. Michel Corboz), du choeur de la Radio Romande (dir. André Charlet) et du choeur de Chambre de Stuttgart (dir. Frieder Bernius). Il a dirigé durant cinq ans le Basler Kammerchor pour Paul Sacher et durant dix ans le choeur Da Camera de Neuchâtel.

De 1987 a 1997, il a travaillé comme codirecteur au côté d'André Charlet avec le Choeur de Chambre Romand. Pascal Mayer a fondé le Choeur de l'Université et des Jeunesses Musicales de Fribourg, qu'il dirigera jusqu'à la fin 2000, ainsi que le Choeur de Chambre de l'Université de Fribourg. En 1995, avec le chef de choeur valaisan Hansruedi Kämpfen, Pascal Mayer a constitué, dans le cadre de Fédération Suisse Europa Cantat, le Choeur Suisse des Jeunes. En automne 1997, il a repris la direction de la Maîtrise de Saint-Pierre-aux-Liens de la paroisse de Bulle. Il dirige également le Choeur Faller de Lausanne et il enseigne la musique au Collège Ste-Croix de Fribourg, dont il anime aussi le choeur et a repris la direction du Choeur Pro Arte de Lausanne à la fin 1999. En 1997, 1998 et 1999, il a en outre la responsabilité de la préparation des choeurs de l'opéra d'Avenches.

Pierre HUWILER

Né le 12 mai 1948, Pierre Huwiler a fait ses études littéraires et musicales à Fribourg et a complété sa formation en France, au Canada et aux USA.

Féru de direction comme de composition, il s'intéresse à pratiquement tous les genres musicaux. D’une activité débordante, Pierre est actif dans toute l’Europe ainsi qu’au Quebec.

Depuis 1980 à titre de directeur, de compositeur, d'arrangeur et de créateur d'évènements, il travaille à Moscou, Paris, Montréal, Bogota, Dublin, Liverpool, Varsovie, Barcelone et Tel-Aviv.

En tant que compositeur et chef, il crée plus de 200 titres dont beaucoup sont interprétés chaque année au Québec. Il crée également "Le voleur au milles roses", "La pierre et la charrue", "Missa Alba", "Chatouranga", "Lumen Christi". En 1989, il crée "Pablo" à Joliette, et "Gottardo" en 1991, à Montréal. De 1982 à 1996, il effectue de nombreuses tournées au Canada avec ses différents ensembles et est Chef invité aux retrouvailles de "Chanson Nouvelle" au Centre Musical du Mont Orford. A la demande de Luc Plamondon, Il dirige en 1996 le spectacle d'ouverture des Francofolies de Montréal en hommage à Michel Berger. Au Festival de Lanaudière, il dirige l'hommage à l'Abbé Pierre et Dom Helder Camara sur les musiques de Pierre Kaelin, qui n’est autre que son oncle.  Il collabore également à de grands projets en France avec, notamment, Michel Fugain, Pierre Delanoé, Etienne Roda Gil, Maxime Leforestier, Luc Plamondon, Charles Aznavour, Claude Nougaro et Francis Cabrel. Dans le cadre de ses multiples activités, Pierre a été appelé à conduire de nombreux orchestres, tels que l’orchestre national d'Israël, de Lettonie, du Para (Brésil), de Bogota (Colombie), l'orchestre symphonique de Champagne et de Liverpool, ainsi que les orchestres symphoniques suisses.

En Suisse précisément, Il dirige actuellement quatre ensembles, à savoir "La Chanson de Fribourg", "Mosaïque", "Café-Café", "Lundi 7 heures". Ajoutons encore qu’il a été deux fois lauréat du concours de composition "L'Etoile d'Or" de la Télévision Suisse Romande. En 2002, il est lauréat du concours de composition lancé par le Forum Engelberg et, en 2004, il reçoit le prix culturel du Canton de Fribourg. Enfin, ajoutons qu’Il collabore régulièrement comme conseiller musical au « kiosque à musiques » de La Première de la Radio Suisse Romande.

L'originalité de la démarche musicale de Pierre Huwiler consiste à rapprocher le classique et le populaire.

L'aspect visuel de la musique passionne également le compositeur. A chaque création, on découvre un souci esthétique de présenter la musique dans une mise en scène originale, d'où son travail avec des auteurs, metteurs en scène et producteurs différents.

En tant que pédagogue, il donne régulièrement des cours de direction chorale en France (Université de la Voix), au Canada (Alliance Chorale Canadienne), en Suisse et en Afrique.

Michael GOHL

Michael Gohl est né à Winterthur. Après des études de clarinette à Genève et de nombreuses années d'activités comme soliste, musicien de chambre et professeur de clarinette, il fait ses études de direction chorale au conservatoire de Zurich chez André Charlet, et étudie également la direction d'orchestre. Il est aujourd'hui un expert reconnu en matière de musique chorale, comme directeur d'orchestre et comme pédagogue.

Michael Gohl dirige des chœurs d'enfants, des chœurs de jeunes et des ensembles vocaux professionnels. Signalons plus particulièrement qu'il dirige depuis 1989 le chœur Laudate et qu'il est le directeur du chœur de jeunes de Zurich, qui prend part régulièrement à des concours et des festivals internationaux.

Michael Gohl est fréquemment invité en Europe comme chef et comme jury à des festivals et des concours internationaux de chant choral.

Depuis 2000 il dirige l'école de musique de Zollikon. Il enseigne également à la haute école de musique de Winterthur, dirige les cours de formation continue des maîtres de musique dans plusieurs institutions, donne des cours de direction chorale, par exemple pour l'Union suisse des chorales, et dirige la formation des directeurs de chœurs d'enfants et de jeunes au Centre de musique de Soleure. Il est partie prenante de nombreux projets de chant choral d'ensemble, notamment pour la jeunesse: citons par exemple le projet "respect sounds", dans lequel plusieurs centaines d'écoliers étudient un répertoire de chants communs et le produisent en concert. Michael Gohl est par ailleurs co-auteur de différents livres de chant et de musique, notamment pour les écoles.

Michael Gohl souhaite encourager le chant et la musique chorale, autant en matière de qualité musicale que de création de lien social à tous les âges. Il s'engage activement dans la fédération suisse Europa Cantat ainsi que dans la Fédération internationale pour la musique chorale.
Comme directeur d'orchestre, la transmission de la musique lui tient particulièrement à cœur. Il met sur pied des concerts commentés pour les enfants, les jeunes et les adultes, qu'il développe en collaboration avec des artistes et des groupes de théâtre. Il entretient depuis de nombreuses années une collaboration avec l'orchestre philharmonique de Stuttgart et depuis 2003 il a été plusieurs fois chef invité à l'orchestre de la radio de Munich.

Christophe GESSENEY

Etudes de violon avec Marcel Deblüe, Rose Hemmerling et Anne-Marie Grunder. Cours de chant chez Tini Westendorp à Fribourg et Isabel Balmori à Lausanne. Cours de direction chorale auprès de Michel Corboz. Cours auprès du chef Jeno Rehak. Choriste de l'Ensemble Vocal de Lausanne, sous la baguette de Michel Corboz.

Directeur de la Talentelle, choeur mixte d'Echallens de 1975 à 1992

A fin 1985, nomination à la tête de l'Union Chorale de Lausanne (choeur d'oratorio), formé d'une huitantaine de choristes.

En 1992, nomination à la tête de l'Ensemble Choral de la Côte.

Fondateur et Directeur du stage d'été " Musique et Montagne " des Diablerets. Avec l'ensemble vocal Euterpe, Christophe Gesseney est intéressé par le répertoire a capella, ainsi que par les oeuvres chorales à instrumentation restreinte. Il recherche particulièrement la qualité vocale et le plaisir de l'écoute mutuelle. Euterpe interprète des pièces profanes et religieuses allant de la Renaissance à la période contemporaine. Par ailleurs, dans le cadre de ses autres activités, il a notamment dirigé "La passion selon Saint-Jean", "L'Oratorio de Noël" de Bach, le "Requiem" de Duruflé, le "Requiem" de Mozart avec l'orchestre de Sarajevo, la "Messa di Gloria" de Puccini, les "Vêpres" de Monteverdi, les "Carmina Burana" de Carl Orff, "Et la vie l'emporta" de Frank Martin, le " Magnificat de Bach ".

Discographie : plusieurs disques compacts avec l'Ensemble Vocal Euterpe, l'Union Chorale de Lausanne et l'Ensemble Vocal POLYMNIE

André DUCRET

C'est à Fribourg - où il est né en 1945 - qu'André Ducret entame son cheminement musical qui sera jalonné, dans l'ordre chronologique, par les figures de Pierre Kaelin, Michel Corboz, Jean Balissat et Eric Ericson. A la tête d'un choeur d'enfants de 1970 à 1982, il dirige aujourd'hui encore le Choeur Saint-Michel, ensemble constitué d'une cinquantaine de jeunes étudiants.

Il partage son expérience de chef de choeur aussi bien à l'étranger qu'en Romandie où il est en outre très favorablement accueilli par les musiciens de l'Orchestre de Chambre de Lausanne et de l'Orchestre de la Suisse Romande. De 1989 à 1992 il a pu se confronter aux exigences du milieu professionnel en assurant la direction du Choeur de la Radio Suisse Italienne. Ses talents de compositeur trouvent un terrain d'expression aussi bien dans le champ de la musique populaire que dans le domaine plus virtuose du langage contemporain. (env. 300 titres). Deconcerts en concours, d'enregistrements en créations, il continue de mener le Choeur des XVI sur les chemins d'une expérience chorale intense et diversifiée.

Les oeuvres d'André Ducret sont réunies à la bibliothèque cantonale universitaire de Fribourg.

Michel CORBOZ

Michel Corboz est un amoureux de la voix. Tout jeune, il rêve d'un choeur à la hauteur de ses ambitions et fonde, en 1961, l'Ensemble Vocal de Lausanne. Ce groupe de chanteurs deviendra l'instrument de sa réussite. Les innombrables distinctions et l'accueil enthousiaste de la presse obtenus par ses enregistrements du Vespro et de l'Orfeo de Monteverdi (1965-1966) marquent le début de sa carrière internationale, qui n'a cessé de se développer. Depuis 1969, il est aussi chef titulaire du choeur Gulbenkian à Lisbonne; il enseigne également la direction chorale au Conservatoire de Genève.

Michel Corboz dirige volontiers l'opéra pré-classique (Cavalli, Monteverdi, Charpentier), mais c'est surtout le répertoire de concert réunissant choeur, orchestre et solistes qu'il interprète aujourd'hui dans le monde entier. Sa discographie compte de nombreux enregistrements pour Erato, Cascavelle et Aria Music, maintes fois couronnés par des prix du disque. Parmi ses plus belles réalisations figurent les Passions de Bach, la Messe en ut mineur de Mozart, Elias de Mendelssohn, la Missa di Gloria de Puccini et les Requiems de Mozart, Verdi, Brahms et Fauré. Au catalogue également, des oeuvres de compositeurs suisses tels que Martin ou Honegger, ainsi que, en création, les Vêpres aux Jésuites de Marc Antoine Charpentier. Tous les 2 ans se déroule à Fribourg (Suisse) un festival entièrement consacré à cet artiste.

Choeur.ch, le site commun de l'AVDC et de la SCCV
108
La SCCV et l'AVDC sont soutenues par le Service Culturel du